VITAE CURRICULUM

 

CURRICULUM VITAE

 

 

Philippe DUCOU a débuté comme danseur interprète dans les années 80. Les premiers chorégraphes, déjà dans l’histoire : Trudy Kressel («Credo, traces, fabula, gens, Ode, Clouds» de 1985 à 1992), Alexandre Witzmann Anaya («Sphinx» 1990) . Puis d’autres, parmi eux des rencontres durables et des pièces fortes : Roch in Lichen («Les Honneurs du pied» 1991, «Un peu perdu sur l’éléphant» 1995, «Prime abord» 1996, «Dandin» de Molière, mise en scène de Jacques Falguières, 1998), Luc Petton («Trio» 1996), Martin Kravitz («Cauchemar, Hands» 1991 «Langues sacrées» 1992, «Comtes et confessions» 1993), Susanne Linke 1994/2002 (à Essen, Berlin, Bremen et Weimar : «Ruhr Ort», «Märkische Landschaft», «Hamletszenen» d’après Shakespeare, rôle dansé de Claudius, «La Chute», «Honeymoon in Paraguay», «Lulu» de Wedekind, mise en scène de Stephan Märki, rôle dansé de Jack l’éventreur), Urs Dietrich 1996/2000(à Bremen «Doremilatitodt», «Moment Mal», «Raum»), le Ballet Atlantique (La Rochelle) avec Régine Chopinot «La danse du Temps» 2000 et Dominique Dupuy «Faits d’artifice» 2001.

Il n’oublie pas les professeurs de ses débuts : Trudy Kressel, Françoise et Dominique Dupuy (Dominique lui transmet deux soli dans le cadre de «Passeurs de solitude» (2002/03), passe le diplôme de professeur en danse depuis 1992.

En Allemagne, il développe une activité de danseur et de chorégraphe et participe à ce titre à des pièces de théâtre au Deutsches Nationaltheater de Weimar, mises en scène Stephan Märki(«Werther» de Goethe 2003, «Wilhelm Tell» de Schiller en partenariat avec la Confédération Suisse, chorégraphie et mise en espace, 2004), en France au théâtre de Chaillot, («Titus Andronicus» de Shakespeare, mise en scène Simon Abkarian 2003, chorégraphie et rôle de Lucius). Il écrit plusieurs soli qu’il regroupe dans une soirée intitulée «Regard, regard» en 2004, des duo avec différents danseurs en France et en Allemagne tels que «Variations für 2 tänzer und 2 boxen» avec Hans Frederwess, 2000, «sous le silence», «Et si je m’occupais de toi maintenant» avec Paola Piccolo, 2002/04 «Die Zahl der Liebe ist Drei» avec Claudia Meyer, comédienne, 2003, des pièces de groupe («Variation für Cage» 1999, «Bienvenue in Deutchland» 2003).

Il a créé le Théâtre du Murmure : chorégraphié une danse pour «Mlle Julie» de Strindberg, mise en scène Jacques Falguières 2004, un duo dansé avec Georges Bigot, comédien, et lui-même comme interprètes, «Histoire de l’Ombre» 2005/06, un duo dansé avec Paola Piccolo «féminin–masculin», une performance avec une équipe cadet du club de Rugby de Figeac Capdenac pour le centenaire du club et le festival de derrière le Hublot en 2006 et une série de petites pièces sur petit espace «les Danses de poche» pour quatre danseurs en 2007/09.

Il est aussi invité dans diverses structures pour y donner stages et master class : en France et autres pays (Italie, Grèce, Allemagne, Portugal, Costa Rica...), collabore régulièrement avec l’ARTA, à la Cartoucherie à Vincennes, atelier "Le corps en scène".

Enfin : en 2007 Claudia Meyer lui demande de collaborer dans «Bérénice» de Racine à Weimar , Christophe Feutrier dans «un jour sans» de Presniakov à Paris, rencontre Valérie Dreville en 2008 sur «Le partage de midi» de Paul Claudel, retrouve Simon Abkarian en 2009 sur «Pénélope, ô Pénélope»,  Le Petit Théâtre de Pain sur "Traces" création collective, Christophe feutrier sur «Délire à deux» d'Eugène Ionesco, encore Simon Abkarian sur «Mata Hari» de Jean Bescos en tant qu’interprète en 2010/11,  Valérie Dreville sur « la troade » de Roberet Granier au théâtre de l'aquarium, projet ADAMI « Talents Cannes » 2011, met en scène texte et danse «Hamlet Machine» de Heiner Müller  2011/2012, collabore avec Samuel Sighicelli et le groupe Caravaggio dans "The need for Cosmos", le Petit Théâtre de Pain dans "Hamlet" mise en scène Ximun Fuchs, 2013, et se lance dans "le jardin des (k) délices" chorégraphie à usages multiples en 2014...

Il participe à la dernière création du Petit Théâtre de Pain "neuf", celle de la compagnie Vendaval et se lance dans une adaptation en solo de "Le Tigre bleu de l'Euphrate" texte de Laurent Gaudé, les derniers moments de la vie d'Alexandre le Grand....

theatredumurmure@free.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site